Jean-Louis le journalier

10,00

Ce récit est réel de tous points, ainsi que l’indique le titre de ces études. Ce que je raconte, je l’ai vu. Un long séjour à la campagne, où m’appelait un besoin croissant de retraite, de solitude et de travail, m’a mis à même de connaître des misères, des douleurs, et parfois des vices, fatalement inhérents à la condition sociale du prolétaire des champs. Ce sont, pour ainsi dire, des chiffres moraux que je pose : une sorte de bilan de l’état physique et intellectuel d’une population que j’ai attentivement étudiée, attiré vers elle, par l’attrait du malheur d’abord, puis par l’attrait des bonnes et vivaces qualités que n’étouffent jamais entièrement ces vices auxquels ces populations sont parfois forcément condamnées, oui, forcément condamnées. Pour qui a réfléchi, pour qui a sans passion, sans préjugés, observé en pratique l’humanité, il est incontestable « que l’homme par instinct, par nature, est bon, sensible, généreux, et selon la mesure de son intelligence et de l’instruction qu’il a reçue, accessible à tous les sentiments délicats et élevés. La mauvaise éducation, le milieu où nous vivons, l’ignorance, et surtout la misère et l’abandon, seuls, nous dépravent, nous rendent criminels, mais jamais assez cependant pour que l’excellence originelle de notre nature soit complètement étouffée ».

 

 

Achetez l’ouvrage sur Amazon en cas de stock nul (en cliquant sur l’image ) ou sur la boutique (en ajoutant dans le panier ) :

9 en stock

UGS : JLJ-1 Catégories : ,

Informations complémentaires

Poids 154 g
Dimensions 5 × 15 × 23 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Jean-Louis le journalier”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Produits exclusifs

Catégorie spéciale de produits